Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Robert Goolrick

Edition: Anne Carrière (broché) / Pocket (poche)

21.50 euros / 6.80 euros

349 pages

 

Arrive un vagabond
Arrive un vagabond

Voici un roman à la fois sombre et lumineux, âpre et sensible d'où se dégage une profonde et belle histoire d'amour dans une Amérique puritaine et reculée. J'ai été séduite non seulement par l'incroyable écriture mais surtout par la propension de l'écrivain à créer une tension avec peu de matière. On pressent, on ressent avec les personnages cette fièvre qui monte dans ce bourg où l'étranger est observé, scruté et parfois accepté mais sera toujours suspecté. La complexité de l'amour, la soif des corps et les drames qui en découlent ont rarement été aussi bien décrit pour un roman contemporain.

C'est au cours de l'été 1948 que Charlie Beale, chargé de deux valises, arrive à Browsburg en Virginie. L'une d'elle contient ses couteaux de boucher, l'autre une importante somme d'argent.
Charlie y tombera deux fois amoureux: d'abord de cette paisible ville dont les habitants vivent dans la crainte de Dieu, puis de Sylvan Glass une femme dont la beauté égale son mystère. Ceci est donc une histoire d'amour passionnée entre deux êtres et une région à la nature sauvage et indomptable, comme cette brûlante romance dépeinte dans un décor de grandes étendues américaines.

Une certaine moiteur se dégage de ce roman où tout est calme, où l'action se met progressivement en place mais dont le lecteur pressent qu'un drame va se jouer. Une histoire d'amour douce et brutale va naître de ce calme apparent où les rebondissements sont inexistants. L'ambiance pesante de cette romance qui se dessine, laisse place à un sentiment d'oppression que le lecteur perçoit au fur et à mesure du roman et qui renforce son pouvoir hypnotique. Les longueurs servent d'ailleurs en ce sens puisqu'ils nous amènent délicatement vers une passion évidente et une asphyxie débordante. Conté à travers le regard d'un enfant proche du couple amoureux, la subtilité de ce jeu d'équilibre est maintenu du début jusqu'à la fin, ce qui fait de l'auteur un brillant conteur. Accompagné d'une part de traditionnelle apple pie et d'un thé glacé à la pêche ce roman ravira vos papilles et étanchera la soif de chaleur que dégage ce roman d'une beauté autant visuelle qu'émotionnelle.

Arrive un vagabond
Tag(s) : #Littérature étrangère, #Littérature américaine, #Coups de coeur

Partager cet article

Repost 0