Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre Lemaitre

Edition: Albin Michel

19.80 euros

Trois jours et une vie

« À la fin de décembre 1999, une surprenante série d'événements tragiques s'abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt.
Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir.
Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien. » P.L.

C'est à travers les mots de l'auteur que l'on peut résumer ce roman articulé en trois parties. Tout d'abord Antoine subit la disparition de ce petit voisin comme un séisme, une introspection sur lui-même et devient ce qui le définit. Puis le tourment. Le secret le ronge depuis tellement d'années qu'il ne trouve que le sexe comme expiation. Car oui, il est responsable de cette disparition...mais ne comptez pas sur moi pour vous révéler dans quelles circonstances! Il se punit lui-même, se flagelle à travers des décisions, des choix personnelles tout à fait étonnants. Et enfin l'acceptation accompagnées de révélations sur cette journée. En acceptant ce fardeau il ouvre les yeux sur les secrets de son enfance.

Cette histoire qui peut paraître un malheureux accident décrit un tourbillon de sentiments notamment le regret et ses tourments. L'importante dimension psychologique est caractérisée par l'âge d'Antoine qui n'avait que douze ans au moment des faits. Doit-on minimiser les faits parce qu'il s'agit d'un enfant? Ou bien doit-il, ou peut-il prendre ses responsabilités?

Il est difficile à la lecture du roman de rester indifférent aux émotions qui nous ébranlent, de prendre partie mais aussi de condamner. Il réveille notre morale où résonne une certaine conscience collective et la piétine afin d'éveiller un flot de réflexions, d'abattre nos certitudes et ainsi se poser la question: "Que ferais-je à sa place?". Un beau roman définit par une fragilité dont se dégage une grande force à l'image de la tempête qui scelle le destin d'Antoine et de son village. A lire autour d'un chocolat chaud et d'un cannelé par un après-midi venteux. Qu'il est bon de lire Pierre Lemaitre !

 

Trois jours et une vie
Tag(s) : #Littérature française

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :