Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marc Trévidic

Edition: Lattès (broché) / Livre de poche

Prix: 19 euros (broché) / 7.10 euros (poche)

Ahlam

Ceci est un drame moderne, historique où le monde se joue. Marc Trévidic ancien juge d'instruction au pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris écrit un roman actuel, sensible et terrifiant.

Il s'agit de l'histoire singulière d'un célèbre peintre, Paul Arezzo, tombé amoureux de l'archipel de Kerkennah en Tunisie. Installé sur l'île, il se lie d'amitié avec Farhat, un pêcheur et sa famille. Il devient alors leur protecteur et apprend beaucoup en leur compagnie, jusqu'à devenir un membre à part entière de cette famille. A la mort de la mère, Nora, il décide de sensibiliser et d'instruire les deux enfants de la famille aux arts. Issam, l'aîné doué pour la peinture et Alham la cadette, lumineuse face au piano, forment un duo poétique. Se réfugiant dans un projet artistique Paul et les enfants vont former un trio redoutablement efficace puis l'adolescence se profilant, Issam se laisse alors influencer par les pensées et convictions salafistes de Nourdine, son ami d'enfance. Débute un récit plein d'effroi tant l'embrigadement de l'esprit est révoltant mais malheureusement inéluctable.

Actuel par son sujet, le roman traite de la montée du salafisme dans un pays affaibli par le régime de Ben Ali et met donc en lumière le printemps arabe et le quotidien des pays arabes, tiraillés entre tradition et émancipation. L'auteur maîtrise son sujet de par son métier et exprime à travers une fiction qui n'en est plus, une réalité complexe de notre époque.

Marc Trévidic se sert également avec subtilité, de l'art, de la beauté et de l'amour comme révélateur d'un mal qui gangrène les pensées. C'est avec une grande sensibilité qu'il utilise ces thèmes afin de dénoncer les raisonnements malsains de ces individus.

Terrifié, on pénètre dans l'esprit contradictoire et dérangé des extrémistes et y déceler une contagion de l'esprit. C'est peut-être ça le plus redoutable, l'habileté avec lesquels ils s'emparent des pensées pour en enrayer toutes personnalités. Aveugles et non préparés à ces déferlements d'incompréhensions et de violences les proches d'Issam assiste à sa perdition malgré l'amour. Mais l'espoir demeure toujours, une étincelle illumine l'avenir car le combat d'une génération ne fait que commencer. Sur ce, je vous propose un thé sucré suivi d'un baklawa pour adoucir un roman à la fois fort et aérien.

Ahlam
Ahlam
Tag(s) : #Littérature française, #Sélection Prix des lecteurs Poche 2017

Partager cet article

Repost 0