Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stephen King

Edition: Albin Michel (broché) 

Prix: 22.50 euros (broché)

432 pages

Carnets noirs
Carnets noirs
Carnets noirs

Avant tout, Stephen King, c'est une plume, un style, une couverture. La joie de retrouver le maître du genre est d'une insatiable satisfaction. Surtout quand il est d'aussi bon cru... Après le très réussi "Mr Mercedes", Stephen king revient en force avec notre inspecteur à la retraite préféré Bill Hodges.

Cette fois-ci l'enquête se focalise sur le meurtre de John Rothstein écrivain à la retraite, produit en 1978. En interrompant les aventures de son héros, Jimmy Gold, il s'attire les foudres d'un fan quelque peu mécontent... Morris Bellamy, sous couvert d'un cambriolage, assassine froidement son modèle et s'empare non seulement de son argent mais surtout des ses précieux carnets de notes. Il va enfin lire en exclusivité la suite des aventures de son héros préféré. Mais l'imprévisible s'invite aux réjouissances...

En 2010 Pete Saubers, intelligent lycéen, trouve par hasard près de chez lui une mallette contenant beaucoup d'argent et de mystérieux carnets. Il tombe sous le charme de la plume de John Rothstein et de son protagoniste. Il devient à son tour l'admirateur de l'écrivain, comprenant également les conséquences de sa découverte. Il profite de cet argent pour le distribuer sous forme de don à ses parents, dont le père est une des victimes du tueur à la Mercedes l'année précédente.

Rentre en scène Bill Hodges, à présent devenu détective privé. Toujours peiné par la mort de Janey, il fait maintenant équipe avec Holly Gibney sans oublier Jerome le temps des vacances à la fac. Comment ses personnages vont-il se croiser? La chasse au trésor menée tambour battant va-t-elle virer au drame? Face au nouveau psychopathe, Hodges se confrontera aussi à l'ancien: Brady Hartsfield.

Dans une tradition de roman policier, Stephen King tend à être le meilleur écrivain transformiste de sa génération. Passant d'un genre à l'autre d'une facilité déconcertante, le polar lui sied à merveille. L'intrigue, pourtant simple, fascine autant par sa construction que par ses personnages. Etonnamment addictif, ce roman aux allures de faux "Misery" réunit tous les codes du policier et nous embarque dans une course effrénée contre la montre dont le dénouement est inévitable. Vivement "Fin de ronde", une nouvelle aventure de Hodges où l'affreux Brady refait son apparition....gnark gnark gnark! Pour accompagner cette enquête, rien de tel qu'un Irish Coffee suivi d'un brownie à la pistache. Noir, très noir...

Carnets noirs
Tag(s) : #Polar

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :