Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lars Kepler

Edition: Actes Sud

Prix: 23.80 euros

584 pages

Désaxé
Désaxé

Âmes sensibles s'abstenir, le nouveau thriller de Lars Kepler est un bijou de noirceur! Véritable page turner, il remet en scène des personnages bien connu du couple d'écrivains, puisque Erik Maria Bark, le célèbre hypnotiseur est de retour mais surtout Joona Lina sort de sa réserve, lui qui était sensé avoir passer l'arme à gauche. Vous l'aurait compris, Lars Kepler est un pseudonyme, il s'agit en fait d'un couple suédois composé de Alexandra Coelho Ahndoril et de Alexander Ahndoril. Et quel couple, car pour imaginer de tels personnages et de telles situations, ils faut être sacrément tordus! Avant toute chose, il n'est pas indispensable d'avoir lu les précédents romans, dont L'hypnotiseur adapté au cinéma. Il est vrai que pour une meilleure compréhension de la teneur des personnages et du fil des événements les reliant, il est préférable de commencer depuis le début mais il est toutefois adapté. D'ailleurs, ayant lu L'hypnotiseur et Incurables il y a quelques années j'avais complétement perdu le fil, ce qui en définitive m'a encore plus séduite, attisant ma curiosité, j'imagine déjà la possibilité de rattraper mon retard avec les autres romans...

Désaxé débute sur une gêne puisque la vidéo d'une femme observé à la dérobée, est mise en ligne sur internet. Retrouvée morte de façon atroce, le visage massacré, Margot Silverman est chargée de mener l'enquête. Elle dresse rapidement le profil de l'assassin qui semblerait être un stalker. Un stalker est un rôdeur, un traqueur, une personne qui développe une obsession dans le temps pour une autre. Et celui-ci ne s'arrêtera pas à une victime...

Lorsqu'un autre corps est retrouvée sans avoir pu l'identifier à temps, Margot demande l'aide et les conseils du célèbre hypnotiseur Erik Maria Bark. Découvrant le corps mutilé de sa femme, le mari de la victime choqué et traumatisé à malheureusement, nettoyé la scène de crime. Erik doit impérativement percer la mémoire de cet homme. Evidemment, tout ceci n'est que le commencement d'un long engrenage dont on ne perçoit que la surface. Qui est ce stalker, mais surtout qui traque-t-il vraiment, ne sont que les premières questions que vous vous poserez, car le mensonge s'invite dans la partie...ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus!

Chaque personnages joue un rôle majeur dans ce complexe puzzle où les pièces, d'un calcul maîtrisé, s'emboitent doucement pour monter en pression. La tension est palpable, intenable, jusqu'à la dernière ligne. Le froid suédois laisse au lecteur une pellicule de moiteur sur la peau tant ,après chaque pages, un nouvel indice balaie les certitudes acquises. Dès le début on se questionne sur l'utilité et le retour sur le passé de certains personnages qui tire le roman en longueur, mais l'avancement de l'intrigue suggère une meilleure compréhension et surtout une curiosité débordante. Les courts chapitres menés par un style franc se dévorent inlassablement. Bref, si vous aimez le froid, des protagonistes complexes (et parfois, il est vrai, stéréotypés), une trame noire, du sang et des psychopathes, ceci est pour vous. Un café fort et un cake marbré pour tenir jusqu'au bout de la nuit ne seront pas de trop. Bonne nuit blanche!

 

Désaxé
Tag(s) : #Thriller

Partager cet article

Repost 0