Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ivan Calbérac

Edition: Flammarion / Livre de poche

Prix: 18 euros (broché) / 7.60 euros (poche)

412 pages

Venise n'est pas en Italie
Venise n'est pas en Italie

Si vous avez un coup de blues, un cou de mou et que vous trouvez que le monde est décidément bien moche je vous conseil de lire ce roman. Pour assurer une détente légère et ensoleillée, rien de mieux qu'un road trip parent / adolescent que celui de Ivan Calbérac. Journal intime amusé d'un ado de 15 ans, cette tendre histoire vous inspirera un moment de bonheur, une bulle légère où tout est possible, où rien n'est grave tant qu'on a une famille aimante, même un brin loufoque.

Emile 15 ans, vit à Montargis dans une caravane avec ses parents en attendant que la demeure familiale se construise. Un père VRP, une mère dépassée par la mode et un frère militaire de vingt ans porté sur la bouteille, c'est dire les situations cocasses que ça peut inspirer! Emile n'est pas épargné puisque sa mère décide depuis l'enfance de le teindre en blond, car selon l'avis de la famille, ça lui va mieux... Voilà dans quelles conditions débute ce roman facétieux. Mais au delà de nous décrire une vie de famille bordélique Emile, nous raconte surtout, le coup de foudre qu'il éprouve pour Pauline, belle et mystérieuse jeune fille rencontrée au détour d'une balle de ping pong perdue.

 

"Entre les deux, il y a l'âge adulte, c'est peut-être l'accalmie. Mais quand je vois la tronche que tirent les gens dans les transports en commun, disons entre vingt-trois et cinquante-huit ans, j'ai du mal à croire qu'ils soient en train de vivre la meilleure période de leur vie."

Au fil d'un timide rapprochement, il accepte une proposition inespérée: assister au concert classique dans lequel Pauline se produit...à Venise. Issue d'une famille bourgeoise, le choc des cultures est imminent! C'est sans compter sur la venue de ses parents et de son frère en permission durant quelques jours, qui décide de partir en caravane! Alors arrivera, arrivera pas? Emile réussira-t-il à séduire sa dulcinée? Mais surtout la honte de ses modestes origines ne va-t-elle pas gâcher son séjour?

 

"Si ça servait plus à rien d'être riche, ça voudrait dire qu'on nous aurait menti avec la promesse du pouvoir d'achat qui devait remonter le moral des Français"

Un premier opus aux airs de roman d'apprentissage, où le héros découvre l'amour, la sexualité, ses désirs profonds, tout en mettant en contradiction les réflexions adolescentes sur l'amour et la détestation de sa propre famille. L'écriture est porté par un style parlé, ce qui le rend dynamique et léger, ce qui peut parfois lasser. Toutefois, l'auteur à su capter le regard d'une tranche d'âge cruelle mais toujours avec malice. Adapté au théâtre, je suis curieuse de voir quelles peuvent être les différences apportées et surtout la mise en scène de l'auteur. Un thé glacé à la pêche et un énooooorme muffin au fruit confis dans la continuité de la fraîcheur du roman égaiera votre lecture.

Venise n'est pas en Italie
Tag(s) : #Littérature française, #Sélection Prix des lecteurs Poche 2017

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :