Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mark Haddon

Edition: Pocket Junior / Pocket

Prix: 6.95 euros

347 pages

Le bizarre incident du chien pendant la nuit
Le bizarre incident du chien pendant la nuit
Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Ce roman reste pour moi, après réflexion, un énorme point d'interrogation. Je peux tout de suite vous dire que je n'ai pas aimé. Je n'ai pas été séduite non pas par l'intrigue, non pas par les personnages et ni par les sujets qu'il aborde mais tout simplement par le style. Et c'est vraiment dommage car il traite de sujets graves avec un humour délicat, pose un regard sincère sur l'autisme. Mais le style trop simple dû à la personnalité du protagoniste principal dessert la narration d'où mon ennui. Place au résumé pour vous expliquer les qualités mais aussi les défauts.

Christopher Boone, quinze ans, trois mois et deux jours, vit une existence plutôt réglée auprès de son père dans une petit bourgade anglaise. Il aime les listes, les mathématiques et la vérité mais déteste le jaune, le brun et ne supporte pas qu'on le touche. Sa vie scolaire est un peu compliqué mais il peu compter sur sa professeure principale pour le conseiller. Car Christopher est autiste. Il est donc parfois la cible de ses camarades, à des réactions imprévisibles et pose un regard interrogateur sur le monde qui l'entoure et le rend donc circonspect.

Un matin il découvre mort, dans le jardin de Mme Shears sa voisine, Wellington le caniche noir de celle-ci. Une fourche planté dans l'abdomen, il reste interdit devant cette découverte. Accusé à tord dans un premier temps, il décide de mener son enquête et découvrir QUI à tué Wellington? Mais son enquête n'ai pas du goût de son père ni celui de la voisine dont les relations se sont, semblent-t-elles, dégradées. A l'avancée de l'enquête, le lecteur est immergé dans le quotidien de Christopher et ses rituels, est plongé dans ses pensées, son mode de fonctionnement qui explique son attitude. Il nous parle avec simplicité et véracité des sentiments et les questions qui le traverse. Il nous parle de sa mère morte deux ans plus tôt, son rêve de devenir cosmonaute, de Sherlock Holmes comme de formules mathématiques. Son enquête va le mener sur une piste qu'il n'aurait jamais soupçonné, va tout remettre en question jusqu'à la fuite et bouleverser son fragile équilibre.

 

"En plus les gens désobéissent tout le temps aux règles. Par exemple, Père roule souvent à plus de 50km/h dans une zone limitée à 50 km/h, il lui arrive de conduire quand il a bu, et souvent il ne met pas sa ceinture de sécurité quand il conduit sa camionnette. Et dans la Bible, il est dit Tu ne tueras point, mais il y a eu des croisades, deux guerres mondiales et la guerre de Golfe et, dans toutes ces guerres, des chrétiens ont tué des gens."

 

La mort du chien, vite résolu, n'est qu'un prétexte pour aborder des sujets plus graves comme le rapport de la famille à l'autisme et le dépassement de soi. Toujours d'une logique implacable, Christopher dissèque son aventure avec précision et touche le lecteur en plein coeur. Le seul problème; l'ennui. L'ennui parce que la parole du personnage est catégorique, carré, d'aucune fantaisie. La volonté de l'auteur est une immersion totale, malheureusement la lecture est plate malgré un humour sensible. Ce qui m'a achevé sont les exercices de maths, les graphiques et courbes scientifiques illustratives et explicatives de l'esprit logique du personnage... Bref, un sujet touchant et des situations cocasses mais des personnages qui ne m'ont pas touchés malgré une émotion palpable. Dommage! Je me suis donc rabattu sur un chocolat chaud avec guimauves...

Le bizarre incident du chien pendant la nuit
Tag(s) : #Littérature jeunesse, #Littérature étrangère

Partager cet article

Repost 0