Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blake Crouch

Edition: J'ai lu (poche)

Prix: 6 euros

288 pages

Wayward Pines (livre 1)
Wayward Pines (livre 1)

Un agent fédéral amnésique, une petite ville perdue cernée par une forêt, une population au comportement étrange...rien de tel pour attiser la curiosité! Et la curiosité est bien le moteur de ce roman dont l'intrigue ne fait que grandir, gonfler comme un ballon sur le point d'exploser pour révéler l'inimaginable. Bon sur ce point j'ai un peu triché car étant adapté à la télévision, j'ai déjà vu la première saison qui m'a époustouflée. Donc peu de surprise à la lecture mais du plaisir à découvrir la version littéraire, sans toutefois émettre quelques critiques. Alors êtes-vous prêt à pénétrer l'indicible, à accepter le destin et surtout découvrir à quelle sucrerie j'ai dévoré le livre?

Ceci est l'histoire du destin du monde conjugué à celui d'Ethan Burke, agent fédéral des services secrets des Etats-Unis. Envoyé à la recherche de deux collègues disparus dans la petite bourgade de Wayward Pines, celui-ci est victime d'un violent accident de la route qui le laisse à son réveil, amnésique. Errant dans la ville, il est vite soigné à l'hôpital, d'où il se remet péniblement de ses blessures. Toutefois, en recouvrant une partie de sa mémoire, la tentation de mener à bout son enquête l'amène à s'en échapper. Dans sa quête de vérité il va être confronté à l'isolation la plus complète: aucun papier d'identité, sans argent, aucun appel téléphonique vers l'extérieur n'aboutit. Pris au piège, il s'en retourne vers le shérif qui contribue au doute concernant son identité jusqu'à ce qu'il découvre le cadavre d'un des agents recherchés. Battu à mort, à moitié défiguré, que lui est-il arrivé? En retrouvant le second agent qui a vieilli de dix ans, la santé mentale de Burke est encore plus ébranlée. Wayward Pines recèle des secrets obscures et terrifiants dont Etahn Burke ne soupçonne même pas l'enjeu.

Cet étonnant premier tome est une mise en bouche de l'intrigue principale puisqu'il s'agit d'une trilogie. L'auteur plante le décor avec beaucoup de détails ce qui, de premier abord, peu paraître ennuyeux tout comme la déstabilisante paralysie mentale de l'agent Burke. On peu ressentir une gêne face à ce personnage décousu, qui s'obstine à quitter l'hôpital à plusieurs reprise sans que le lecteur en comprenne le sens. Mais évidemment tout à une explication et on pardonne volontiers la plume résolu de Blake Crouch qui égratigne le parfait portrait de l'agent fédéral. Et pour parfaire le tout, l'auteur prend un malin plaisir à brouiller les pistes spatio-temporels... Bizarre, vous avez dit bizarre?

Ce qu'il faut retenir de ce premier tome est le personnage principal: Wayward Pines. Cette ville est simplement le décor d'une Amérique bien sous tout rapport où il fait bon vivre. L'envers du décor est beaucoup moins attrayant. La ville révèle un caractère secret, violent et prophétique dont les habitants ne sont que des pions. Catalogué au rang de science fiction, fantastique ou thriller, l'ambiance du roman s'inspire de la série télé "Twin Peaks" dont l'auteur est un très grand fan et c'est réussi! Porté par une écriture rythmée et précise tout en ayant un regard sur un monde en pleine mutation, le romancier a su surprendre dans le genre. Alors évidemment pour combler sa lecture j'ai préparé une eau de fruit complétée par un brownie chocolat et beurre de cacahuète pour la touche américaine.

Wayward Pines (livre 1)
Tag(s) : #Science-fiction, #Littérature américaine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :