Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est décidé, je les sors de ma PAL ! # 4

Sortie de PAL est de retour !!! Après un voyage, quelques lectures de rattrapage et de nouveaux petits achats (oui, on se comprend...), ma pile à lire atteint des sommets. Ce qui ne change pas de d'habitude vous me direz... Alors pour y remédier, j'ai décidé de piocher dans celle-ci. Ce mois d'août sera donc placé sous le signe de la bande dessinée, de la dystopie et de la science-fiction. Découvrez en un clic cette jolie sélection et rendez-vous à la fin du mois pour un bilan livresque ! 

 

Sélection 

Tristan et Esteban ont 14 ans et font partie de la mystérieuse BRIGADE DES CAUCHEMARS.
Créée par le professeur Angus, ce groupe vient en aide aux jeunes qui n'arrivent pas à se débarrasser de leurs mauvais rêves. Grâce à un dispositif expérimental unique, la brigade peut se glisser dans un cauchemar afin d'en détruire l'origine.
L'admission de Sarah à la clinique du sommeil va bouleverser les deux garçons. Alors même qu'ils sont chargés de résoudre ses terreurs nocturnes, Angus semble leur cacher des informations.
Et Esteban est certain d'avoir déjà vu Sarah... Mais où?

Trouvée par hasard lors d'une brocante de bandes dessinées il y a quelques mois, j'avais complètement oublié la sortie de cette BD ! Ma surprise était telle, que je n'ai pu repousser le petit cri de joie qui s'est échappé d'entre mes lèvres. Mon enthousiasme sera-t-il à la hauteur de ce premier opus ? Réponse à la fin du mois... 

Charles et Julien se rencontrent au lycée Leconte de Lisle. Leur monde, c'est La Réunion des années 1940. Parmi les élèves qui fréquentent l'établissement, on compte notamment Raymond Barre, les frères Jacques et Paul Vergès... Dans la nuit du 27 au 28 novembre 1942, nos deux héros, Charles et Julien, assistent par hasard à l'arrivée du contre-torpilleur Léopard qui vient libérer l'île au nom de la France Libre. C'est le moment tant attendu par les jeunes gens du lycée Leconte de Lisle, où l'action, l'affrontement s'offrent enfin à eux.

Acheté lors du Salon du livre de l'Océan Indien l'année dernière, il était temps que je lise cette célèbre BD ! Du trait de crayon aux couleurs, en passant par l'histoire, tout m'attire dans cette bande dessinée. Impatiente de parcourir ses planches.

Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. la désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux-nés inaptes sont "élargis", personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c'est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l’œil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu'il est unique. Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire.

Trouvé en brocante il y a de cela des années (et je n’exagère pas !) et conquise par de nombreuses critiques, ce court roman mêlant science-fiction et philosophie est, selon quelques dires, un roman jeunesse incontournable. Je vous dis ça dans quelques semaines...

Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix…
Christina Dalcher nous offre avec Vox un roman dystopique glaçant qui rend hommage au pouvoir des mots et du langage.

Auto-cadeau d'anniversaire (bah oui, y'a pas raison de ne pas se faire plaisir), je n'ai malheureusement pas encore pris le temps de me plonger dans ce roman très "Atwoodien". Dystopie et féminisme ? Je dis ouiiiiiiiii !

Sélection faites, vais-je maintenant réussir à tenir mes engagements ? Réponse à la fin du mois ! Et vous ? Partagez vos choix dès aujourd'hui !

En attendant, retrouvez toutes mes chroniques à venir en vous inscrivant à la newsletter et n'oubliez pas que la lecture est une gourmandise. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Une sélection variée :)
J'avais bien aimé La brigade des cauchemars et Vox me tente beaucoup...
Bonnes lectures !
Répondre
L
Oui, il faut savoir varier les plaisirs ! lol Et toi, relèveras-tu le défi sortie de pal ? ;) C'est le moment ou jamais avec la rentrée littéraire qui approche... J'ai déjà commencer ma liste ! lol