Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mercredi jeunesse : Le passeur - Lois Lowry

Traduction : Frédérique Pressmann

Editions : Ecole des loisirs

Prix : 6,80 euros (poche)

Où ? : Ecole des loisirs / lalibrairie.com

220 pages

Acheté en brocante

Imaginez un monde où les inégalités n'existent pas et où l'on ne sait ce qu'est la désobéissance. Imaginez un monde où l'harmonie règne dans chaque foyer. Impossible me dire-vous ! Mais pour vivre dans une telle société, la suppression des émotions est indispensable. Horreur, criez-vous ! Mais peut-on se sentir prisonnier lorsque l'on a connu que ça ? C'est ce que va découvrir Jonas, 12 ans, après la grande cérémonie présidée par le Comité des sages où ceux-ci attribuent à tous les enfants de cet âge leurs futures fonctions au sein de la communauté. Jonas ignore encore qu'un destin exceptionnel l'attend... A remettre dans toutes les mains, qu'elles soient petites ou grandes, cette dystopie philosophique est tout simplement fascinante et profonde. La douceur narrative de Lois Lowry ajoute pour beaucoup à mon immense coup de cœur pour ce livre surprenant, où le devoir de mémoire est si finement abordé. 

Jonas haussa les épaules . Cela ne l'inquiétait pas. Comment quelqu'un pourrait-il ne pas s'intégrer ? La communauté était si méticuleusement réglée, les choix étaient pris avec tant de soin !
Même l'union des conjoints était étudiée tellement à fond que chaque adulte qui avait déposé une demande pour recevoir un conjoint pouvait attendre des mois ou parfois des années avant qu'une union ne soit approuvée et annoncée.

De quoi ça parle ? 

Jonas vit dans un monde où les sentiments n'existent pas. Tout comme les couleurs, et même la mort. La notion même d'individu n'a aucun sens dans cette société où tout est organisé selon le Comité des sages. Les hommes et les femmes ne se choisissent pas, mais à leur demande, sont soumis à une étude approfondie avant d'être uni à quelqu'un. Il y va de même pour les enfants après une surveillance accrue du couple pendant trois ans. Ici point de grossesses au sein des familles, mais une vocation de mères porteuses. Aucune filiation, aucune émotion. Les personnes trop âgées et les nouveaux-nés inaptes sont également "élargis" sans que l'on sache exactement ce que cela signifie. 

Tandis que chaque année se déroule la Cérémonie des enfants par groupe d'âge, vient le tour des "presque-douze ans" dont fait parti Jonas. Déterminante, cette cérémonie vise à déterminer quel sera le rôle de chacun dans cette communauté. Jonas y est alors désigné comme le nouveau dépositaire de mémoire, place hautement importante, si ce n'est la plus importante. Auprès de l'actuel dépositaire, le jeune garçon va découvrir les souvenirs des générations passées, quand les animaux, la douleur et l'amour existaient encore. Comment réagira notre jeune héros face à cette prise de conscience ? 

 

A la loupe

C'est avec un enthousiasme non dissimulé que je vous conseille la lecture de ce roman jeunesse ! De la maîtrise du scénario à la philosophie qui s'en dégage, Lois Lowry écrit un livre parfait et toujours actuel. Publié en France en 1994, cette dystopie nous entraîne dans une société aseptisée où tout est cadré et surveillé, mais toujours avec une désarmante bienveillance

Précurseur du genre bien avant Divergente et compagnie, celui-ci se distingue par son calme et sa non-violence, qualité grandement salvatrice dans une époque comme la nôtre... Mais se sont surtout ses thèmes et la façon dont ils sont détaillés qui rendent la dimension dystopique intéressante et pertinente. 

En renvoyant Jonas aux souvenirs de l'humanité à travers les yeux du dépositaire, l'auteure nous renvoie à notre propre devoir de mémoire, mais aussi à ces choix qui feront le monde de demain. C'est avec clairvoyance que notre humanité apparaît comme le bien le plus précieux. Au côté de Jonas, nous redécouvrons les petits et grands bonheurs comme sentir le vent frôler notre visage ou encore le picotement du froid et de la neige. Mais si bien-être il y a, la douleur n'est jamais loin, indispensable complémentarité à l'équilibre de l'homme.

Critique d'une société où se répand l'uniformisation, c'est avec une sincérité et une simplicité dans l'écriture que Lois Lowry réussit à faire transpirer la candeur enfantine pour révéler l'essentiel. Coup de cœur fatal !

Premier tome, sans le savoir, d'une tétralogie, j'ai hâte de retrouver l'univers de la romancière ! Ne me reste plus qu'à visionner l'adaptation ciné du dit roman qui, apparemment, n'est pas terrible... Bande-annonce :

Lectures conseilléesLe meilleur des mondes, Aldous Huxley

                                     Promise, Ally Condie

 

Un livre, une pâtisserie

Comment imaginer un monde sans bonbons, sans sucreries ni gourmandises pour des enfants ? La petite fille en moi est outrée ! Pour y remédier, j'ai choisi une nouvelle pâtisserie à l'instar de la fulgurante découverte de Jonas. En découvrant récemment les cookies shots, celui au lait fraise devrait réconcilier l'enfant qui sommeillent en nous. Colorés et moelleux, laissez-vous emporter par ce goûter au doux accent régressif. Attention à la moustache de lait ! 

Lois Lowry
Lois Lowry

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je vais voir si je le trouve. Ca me tente bien !!!
Répondre
L
Génial ! Ils existent en différentes couvertures puisque sa sortie date de 1994. Si tu ne le trouves pas en librairie, j'ai mis les liens (tout en haut de l'article) vers les sites de l'Ecole des loisirs et lalibrairie.com, qui répertorie les libraires indépendantes et propose même des envoies postaux à un prix très raisonnable (pour concurrencer le géant Amazon...). Par ailleurs, je te conseille également le site Recyclivre qui propose des livres d'occasions et reverse 10% du montant en faveur d'associations éducatives et écologiques. ;-) Je ne peux que te souhaiter une excellente lecture ! Et n'hésite surtout pas à partager ton avis une fois fait. :-)