Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Effrayants personnages !

A coup de matraquage médiatique à la télévision ou sur les réseaux sociaux, il est impossible aujourd'hui de passer à côté d'Halloween. A renfort de publicité afin de nous vendre tout et n'importe quoi sans aucun rapport avec les festivités, Halloween est devenu un fourre-tout mercantile dépouillé de sens. Saviez-vous seulement que ses origines remontent aux Celtes ? De son vrai nom, Samain, la fête folklorique représentait avant tout une sorte de nouvel an où le monde du visible et l'invisible se chevauchait, et ce, pendant sept jours. Loin de ces préoccupations, aujourd'hui la fête n'est pourtant pas tombée dans l'oubli pour notre plus grand plaisir ! Modernisé au fil du temps, Halloween est surtout de nos jours un prétexte à s'empiffrer de bonbons et s'amuser à se faire peur. Tandis que nos âmes de mortels se gaussent dans d'effrayants costumes, je vous propose d'aller à la rencontre du mal, du vrai mal, et ce, en littérature. Quels sont les monstres les plus effrayants ? Et si les pire étaient humains ? Vous saurez tout, et plus encore, en suivant ce carrefour de l'imaginaire. Prêt ? Trick or treat !

Avant de débuter ce court voyage littéraire et cinématographique, un petit point historique s'impose. Aujourd'hui considérée comme une fête rigolote, Halloween était tout d'abord une célébration païenne celtique, clôturant l'année écoulée tout en amorçant une nouvelle. Une sorte de Nouvel an quoi. Quel rapport avec les histoires d'épouvantes, me direz-vous ? Pendant sept jours (trois jours avant et trois jours après le Samain), nos chers amis celtes célébraient cette période en dehors du temps, propice à la communication avec "l'autre monde", en éteignant leurs feux de cheminées, évitant ainsi l'intrusion d'esprits maléfiques. Puis, leur cérémonie terminée chaque foyer récupéraient des braises encore chaudes afin de rallumer un feu, les protégeant des dangers de la nouvelle année. 

Si Halloween revient sur le devant de la scène depuis de nombreuses années déjà, la cause à son américanisation, la fête n'a pas toujours fait des émules. Bah ouais, ça ne vous paraît pas bizarre qu'on célèbre la Toussaint dans la foulée, dite fête des morts ? Initialement fêtée le 13 mai, cette célébration catholique de tous les saints (tous saints...) remplaçait celle des Lémuria de la Rome antique où l'on conjurait les esprits malfaisants. Prosélytisme catholique oblige, c'est au IXe siècle que le pape Grégoire IV la déplace au 1er novembre, histoire de grossir les rangs de l'Eglise et asseoir l'autorité de l'Eglise au passage. Aller Grégoire, on t'a grillé va, les vilains païens n'avaient qu'à bien se tenir, c'est ça ? 

Qu'on aime ou pas, Halloween reste une fête populaire où notre rapport aux morts est ambivalent. Entre crainte et fascination, cela ne vous étonnera donc pas si je vous révèle qu'il s'agit de ma fête préférée ! Et qui dit Halloween, dit monstres, fantômes et autres perversions sorties d'outres-tombes... Quels sont les méchants les plus terrifiants de vos livres préférés ? Quelles sont les meilleures adaptations ? Voici une petite liste de références pour sept jours de Samain réussis !

Les monstres les plus terrifiants !

Grippe-sou
Grippe-sou
Grippe-sou, le terrible clown de Ça (Stephen King)

Evidemment, je ne peux faire une chronique Halloween sans parler de Ça ! Monstre traumatique de mon enfance et ma vie d'adulte, ce clown peuple toujours mes nuits avec insistance, ne me permettant toujours pas de laisser ne serait-ce qu'un bout de peau dépasser de mon lit... Evidemment, le livre fait également parti de mes adaptations ciné préféréswinkSi vous n'avez toujours pas fait la rencontre de ce bouffeur d'enfants en tournant les pages écrites par Stephen King, un rodage psychologique est nécessaire avant de débuter. Vous ne regarderez plus les clowns de la même manière...

Le raupéroden
Le raupéroden

Ressemblant à un drap noir d'où se distingue parfois des membres, le Raupéroden parcourt le monde à travers un gigantesque orage, poursuivant inlassablement Matt, Tobias et Ambre, nos trois jeunes héros de la saga. Avec des Echassiers sous ses ordres, terrifiantes créatures qui me font penser aux Détraqueurs dans Harry Potter, ce monstre m'a fait frémir, craignant de croiser sa route lors de la lecture des différents tomes de la série. Glacial !

Envie d'en savoir plus sur le premier tome ? Suivez le lien !

 

 

Les méchants les plus effrayants !

Infirmière tout d'abord bienveillante, Annie Wilkes dévoile rapidement son vrai visage, celui d'une fan obsédée ! Elle entame sa courte carrière de psychopathe en retenant prisonnier son écrivain favori, lui ordonnant de réécrire le dernier tome qui clôturera sa saga préférée. Notre chère Annie usera alors de quelques ustensiles tranchants afin de se faire entendre... Un personnage de fiction incroyablement décrit par l'auteur, et que dire de l’interprétation de Kathy Bates dans l'adaptation ciné !

Sqweegel
Sqweegel

Le plus psychopathe de tous les psychopathes, c'est lui ! Accompagnés de courtes vidéos rythmant les trois romans, ce monstre humain est d'une perversion exceptionnelle. Alors que les flics du monde entier répartissent les criminels sur une échelle de 1 à 25, Sqweegel, lui, atteint le niveau 26 ! Autant vous dire, que le flic qui sera à ses trousses aura bien du mal à le coincer... Les courtes vidéos visibles sur YouTube grâce à un code délivré en début de chapitres, révèlent un livre totalement interactif. Voici un avant-goût de ce qui vous attend :

La route, Cormac McCarthy
La route, Cormac McCarthy

Qui n'a pas encore lu La route, n'a pas encore goûter au frisson de la folie humaineTantôt troublant et émouvant, il retrace l'histoire d'un père et son fils contraint d'errer sur la route afin de survivre à...à quoi, on ne sait pas vraiment, mais l'on suppose à un cataclysme nucléaire qui a engendré un désastre humain. Déjà sombre, le roman prend une tournure encore plus macabre lorsqu'ils croisent le chemin d'une horde de personnes, revenus à l'état sauvage dont la barbarie est un doux nom à côté du cannibalisme. Surviennent alors des scènes effroyables, laissant le tournis face à de telles monstruosités. Mémorable !

Pour lire mon article, cliquez-ici...

Des nœuds d'acier

Après avoir lu ce roman, vous ne verrez plus les petits vieux de la même façon, croyez-moi ! Pervers et inhumains, ces deux frères bourrus, vont faire vivre un enfer à Théo, fraîchement sorti de prison et perdu dans ce village du fin fond de la France. Sueurs froides et exclamations vous attendent tout au long de ce roman d'une noirceur sans nom. Un huis clos implacable !

 

 

 

 

Les adaptations les plus angoissantes !

Rosemary's baby, Roman Polanski (tiré du livre Un bébé pour Rosemary, d'Ira Levin)

Sans avoir lu le roman, j'ai déjà vu son adaptation à de nombreuses reprises me laissant toujours cette boule d'angoisse dans la gorge. Vu pour la première fois adolescente, au détour d'un zapping sur ARTE (regardez ARTE, y'a pas que des trucs chelou tard le soir ! wink), ce film m'a totalement marqué. L'ambiance, les couleurs, le jeu d'acteurs, tout y apparaît angoissant à souhait. Bref, un classique à voir et à revoir.

 

 

Misery, Rob Reiner (tiré du roman de S.King)

Comme je vous l'expliquez un peu plus haut, le terrifiant roman, a trouvé un réalisateur à sa hauteur puisque son adaptation ciné est une franche réussite ! De plus, que dire de l'excellente interprétation de Kathy Bates, récompensée de l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle d'Annie Wilkes. Amplement mérité selon moi ! Vous n'avez toujours pas vu le film ? La flemme de lire le livre ? La bande-annonce devrait vous mettre l'eau à la bouche... 

 

Evidemment, Ça de S.King fait également parti de ces adaptations réussies, mais uniquement le téléfilm des années 90 ! J'aimerais aussi mettre l'accent sur La maison hantée de Shirley Jackson, adapté en série l'année derrière sous le nom de The Hauted of Hill House et dont je suis en train de dévorer le roman. Mais ça, je vous en reparle bientôt... 

Voilà pour ces quelques pistes littéraires et ciné, en espérant vous avoir donné envie de vous immerger dans d'angoissantes lectures. J'attends avec impatience vos références afin d'élargir mon univers livresques et ciné. A vos claviers !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article