Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est décidé, je les sors de ma PAL ! #7

Quatre mois. Cela fait quatre mois que je n'ai pas beaucoup prêté attention à ma Pal qui grandit de semaines en semaines. La raison ? De nouveaux projets livresques, beaucoup trop de visites à la médiathèque, et du travail, un peu, parce qu'il ne faut pas déconner tout de même... Alors la voici, toujours plus imposante, toujours aussi variée, ce mois-ci ma pile à lire mettra les femmes à l'honneur. Car dans un contexte de libération de la parole féminine, des livres font écho à ce climat social. Qu'il s'agisse d'essais, de romans ou de bandes dessinées, l'objectif est clair : donner la parole, expliquer, éveiller. Alors oui, j'en vois déjà lever les yeux au ciel... Mais elles nous em***dent toutes en ce moment avec leurs revendications à la mords-moi le nœud ! Bah oui, mais apparemment certains n'ont toujours pas compris que les femmes, comme n'importe quel être humain donc, ont droit au respect comme à l'écoute. Tandis que l'on honorera les droits des femmes le 8 mars et non la "journée de la femme", je vous laisse découvrir les cinq livres sélectionnés avec soin. Aujourd'hui, j'ai donc rendez-vous avec ma PAL, et ça, c'est chouette !

 

Sélection du mois de mars 

Par analogie avec la notion de « négritude », Simone de Beauvoir pose celle de « féminitude » : elle veut désigner par là un ensemble de qualités acquises dans l’oppression (Encyclopaedia Universalis). Daniel LAURET nous livre ici un conteNOTRE DRAME DES LAVES et un roman L’ÉPREUVE DE L’AMOUR, des textes qui racontent l’histoire de quatre femmes, de quatre grossesses indésirées. Angèle, Man Toinette, Charlotte, peuvent-elles faire autrement que de les subir ? Sylviane fera, pour sa part, le choix d’une IVG.

 

Extrait :

Il m’est doux de penser, aujourd’hui, que mon hôte en aura profité

pour filer.

Comme une étoile.

Je ne lui en veux pas. Je ne pouvais pas prendre la responsabilité

d’un Petit Prince. L’avion était en panne et le pilote n’était pas là

pour lui dessiner un mouton. Il valait mieux, pour nous deux, qu’il

retrouve sa planète, son baobab, sa fleur.

Commencé hier et déjà à moitié dévoré, ce livre est d'une beauté insoupçonnée. Derrière cette couverture sobre et énigmatique, se cache des histoires croisées, des portraits de femmes kréol tour à tour brisées, fortes, modernes. Je suis donc impatiente de rencontrer l'auteur de cet ouvrage à l'écriture si juste. Rencontre qui devrait se faire sous le signe d'une émission télé, mais ça, je vous en reparlerai un peu plus tard... 

 

Connaissez-vous Christine de Pizan, Berty Albrecht ou Rosa Parks ? Saviez-vous que c’est une femme qui, avant Galilée, a affirmé l’existence du système solaire, une autre qui, avant Kandinsky, a inventé l’art abstrait, une troisième qui a théorisé les pulsions de mort avant Freud... ?
En balayant les légendes, en soulevant les tapis, en fouillant les placards, le collectif Georgette Sand donne à voir et à (re)connaître soixante-quinze femmes – aventurières, militantes, artistes, scientifiques… – qui ont marqué l’histoire sans qu’on le sache ou que l’on s’en souvienne.
Grâce à ces portraits, l’invisibilité n'est plus une fatalité et peut même être désamorcée très simplement : pour être reconnues, il faut être connues, et pour être connues, il faut être vues.

Sur le modèle des Culottées de Pénélope Bagieu, le collectif propose de se pencher sur 75 portraits féminins, oubliés ou pas, de l'Histoire. Alors quels portraits retiendront mon attention ? Je ne vous cache pas mon excitation quant à la découverte ne nouveaux visages... 

 

Trois Américains, intrigués par des légendes locales, découvrent sur une haute montagne un petit pays mystérieux et, à leur grand étonnement, seulement peuplé de femmes. Ils sont les premiers mâles à visiter Herland en près de deux mille ans. Herland est l’une des utopies féministes les plus réussies jamais écrites. Paru en 1915, ce roman de la sociologue Charlotte Perkins Gilman, l’auteure de La Séquestrée, rencontra un grand succès en son temps avant d’être oublié pendant plusieurs dizaines d’années. Redécouvert par la nouvelle génération féministe des années 1960, il ne fut traduit en français qu’en 2016. Un roman culte du féminisme américain à découvrir absolument.

Acheté récemment, je n'avais jusque-là jamais entendu parler de ce livre ! A mon tour de le partager...

 

Sorcières - La puissance invaincue des femmes, Mona Chollet

Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?
Ce livre en explore trois et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante — puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant — puisque l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur.
Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.

Prix de l’essai Psychologies-Fnac 2019

En voilà un livre qui me faisait de l’œil dès sa sortie, et plus encore à la lecture de nombreux articles dithyrambiques ! Lisant très peu d'essais, vais-je réussir à passer au-delà de cette forme qui m'est presque inconnue ? Réponse dans quelques semaines... 

 

Les Testaments, Margaret Atwood

Le chef-d’oeuvre dystopique de Margaret Atwood, La Servante écarlate, est devenu un classique contemporain… auquel elle offre aujourd’hui une spectaculaire conclusion dans cette suite éblouissante.

Quinze ans après les événements de La Servante écarlate, le régime théocratique de la République de Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais des signes ne trompent pas : il est en train de pourrir de l’intérieur.
À cet instant crucial, les vies de trois femmes radicalement différentes convergent, avec des conséquences potentiellement explosives. Deux d’entre elles ont grandi de part et d’autre de la frontière : l’une à Galaad, comme la fille privilégiée d’un Commandant de haut rang, et l’autre au Canada, où elle participe à des manifestations contre Galaad tout en suivant sur le petit écran les horreurs dont le régime se rend coupable. Aux voix de ces deux jeunes femmes appartenant à la première génération à avoir grandi sous cet ordre nouveau se mêle une troisième, celle d’un des bourreaux du régime, dont le pouvoir repose sur les secrets qu’elle a recueillis sans scrupules pour un usage impitoyable. Et ce sont ces secrets depuis longtemps enfouis qui vont réunir ces trois femmes, forçant chacune à s’accepter et à accepter de défendre ses convictions profondes.

Pour ceux qui me connaissent, je ne pouvais conclure cette sortie de PAL sans évoquer Margaret Atwood, auteure chère à mon cœur. Subjuguée par La Servante écarlate, roman lu il y a quelques années, je ne pouvais ignorer la conclusion de cet incroyable opus. Que s'est-il passé dans la République de Galaad ? La répression est-elle toujours aussi présente ? La rébellion est-elle en marche ? 

Et toi, quels sont les livres féministes qui t'inspirent le plus ? En as-tu dans ta PAL ? 

Alors évidemment, ceci n'est pas une course, mais un challenge tout personnel auquel vous pouvez également participer. Qui de vous à envie, comme moi, d'alléger sa PAL ? Qui osera relever le défi ? Commentez, partagez, et n'oubliez pas que la lecture est avant tout une gourmandise !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J'ai peu de livres féministes, mais Sorcières - La puissance invaincue des femmes est dans ma PAL et j'espère bientôt le lire...
Bonnes lectures !
Répondre
L
Merci ! C'est l'occasion de sortir ce livre de votre PAL... Et puis d'en parler ensemble après ! ;-)